Sanctuary Revival
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Depuis des millénaires les démons, les humains et les anges avaient fait la paix... mais un jour tout bascule, serez vous de l'aventure ?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-83%
Le deal à ne pas rater :
Antivirus McAfee Total Protection 2021 – 5 Appareils – 1 an
14.99 € 89.95 €
Voir le deal

 

 2020, les origines

Aller en bas 
AuteurMessage
Elle Woods
Admin
Admin
Elle Woods

Nombre de messages : 419
Age : 35
Race : Humaine
Date d'inscription : 18/01/2007

2020, les origines Empty
MessageSujet: 2020, les origines   2020, les origines EmptyJeu 15 Fév - 23:27

Avant propos


Cette histoire est celle d’un groupe d’amis, d’un vrai groupe existant et vivant leur vie que ceux qui voudront bien me lire croiseront certainement au détour d’une rue sans jamais connaître ces héros imaginaire. Mais qu’est ce qu’une histoire sinon raconté la vie de ceux qui existent dans notre tête ? Nous l’avons fait, pendant 1 an et demi, et cette histoire, bien que modifié, est celle de nos héros. Entre amour, gloire, humour, combat, violence, passion, traîtrise et amitié, voilà l’histoire qui me tient à cœur.



Chapitre 1


Messiah, premier enfer, palais impérial

Tout les humains sont esclaves, depuis 10 ans un mage noir règne en maître sur les trois niveaux de la terre. Sur Assiah, la terre, tout n’est que désolation et en retour les anges de Aziluth, le paradis, et les démons de Messiah, l’enfer, se meurent. Chaque jour est une lutte pour survivre mais cette fois pour l’impératrice de la Géhenne cette situation n’a que trop duré. Elle court jusqu’à la salle du trône où son frère, Drakness, l’attend.

L’impératrice était une belle jeune fille d’à peine 19 ans aux longs cheveux blancs retenus par un diadème d’argent, ses grands yeux reflétaient son excitation et son empressement. Son frère ne lui ressemblait pas, de petite taille il avait les cheveux teint en rouge et un tatouage de dragon sur le cou. Malgré ces différences physiques, un grand amour fraternelle liait les deux jeunes gens.

Ce fut Drakness qui pris le premier la parole.
- Kourai ! Tu es enfin là ! la missive est prête ?
- Fin prête.
- Je peux ?

La jeune femme lui tendis le papier enroulé, ces quelques mots étaient décisifs pour la suite, plus rien ne compterai si jamais ils refusaient …

Sur le papier, tracé d’une écriture fine, ces quelques mots :

« Le mage noir est puissant et nous devons nous battre pour que l'équilibre renaisse. Vous, humains, êtes asservis. Vous, les anges, avaient perdus vos droits et vos pouvoirs.
Moi, Kourai, je vous invite tous a rejoindre la résistance du sanctuaire pour vaincre le fléau.
je vous donne rendez vous au bois enchanté sur Assiah dans trois jours. Soyez la. Notre survie en dépends.

Kourai, impératrice de la géhenne. »


Il fallait oublier les vieilles querelles d’autrefois, les anges et les démons ont toujours été des ennemis, les humains ont toujours été les jouets de ces deux forces opposés, mais maintenant tout ça n’avait plus de sens. Le monde était gangrené, l’équilibre du bien et du mal avait été rompu et pour les deux enfants impériaux de la géhenne ce qu’il fallait maintenant c’était une union.

Evidemment ça ne ferait pas renaître les nombreux morts et la vie n’en deviendrait pas plus simple du jour au lendemain, mais l’ancien empereur avait enseigné à ses enfants qu’il ne fallait jamais abandonné. Le pauvre avait suivit sa ligne de conduite mais trop dérangeant il avait été assassiné avec sa femme voilà plusieurs années. Le Fléau s’abattait partout, il n’épargnait personne, c’est pourquoi ils voulaient croire que chacun comprendrait que seul un regroupement pourrait apporté la victoire à tous.

- Drakness, convoque Albédo, j’ai une mission à lui confier.


Aziluth, second niveau, temple en ruines

Luna tournait et retournait la lettre entre ses doigts, le sceau était véritable, ce ne pouvait pas être un piège, mais qu’étais ce que cette invitation subite d’une ennemie héréditaire ?
Il lui fallait prendre une décision et ce le plus vite possible. Pour bien faire il faudrait que chacun s’exprime, mais maintenant les anges n’avaient plus aucun pouvoir, les anges sont les protecteurs de la vie et, la terre se mourant, les forces de ses semblables en était diminués.

Elle convoqua d’urgence un rassemblement de tout les membres de la résistance, la plupart ne s’était pas vu depuis des années, tous avait une mission quelque part les empêchant de se voir comme autrefois.

Beaucoup répondirent à son appel mais bien peu acceptèrent de la suivre, la peur de l’inconnu et surtout la peur de l’ennemi les retenaient à Aziluth, tous des lâches... Pour la réunion il y aurait trois personnes, Arkades, Phœnix et elle même.

Le dénommé Phœnix était un ange assez grand aux ailes d’une couleur flamme, ce fut à lui qu’on donna pour mission de descendre sur Assiah prévenir la résistance humaine que les anges acceptait l’invitation.

Luna était persuadé que les démons était sincères, son instinct de Grande Prêtresse des anges lui soufflait.

Assiah, Transylvanie, palais de Molly

Molly était une jeune humaine de 16 ans doté d’une force de caractère peu commune. Elle avait été choisi par son peuple pour mener la résistance contre le Fléau. En effet ces parents avaient fondé ce groupe et à leur mort il avait semblé des plus normal qu’elle prenne la relève. Depuis elle accomplissait cette tâche avec beaucoup de sagesse et de courage.

Cette jeune fille avait un charme à part, grande combattante et sportive, elle avait les cheveux coupé court au dessus de l’oreille, des mèches brune-bleutée encadrant son visage. Pour se battre, elle utilisait des dagues longues ainsi qu’un arc, de plus elle avait toujours eu un contact particulier avec la nature.

C’est donc à elle qu’était adressé l’étrange rendez vous de l’impératrice des enfers, rendez vous qu’elle accepta sans hésiter. Pensive, elle resta toutefois un long moment appuyé sur son bâton avant de prononcer ces mots :

- Nous ne sommes pas seuls... Je me rendrais donc à cette réunion. Mais il faut auparavant que j'en informe les membres de notre résistance. Combattre le mal par le mal, j'ai une bonne réserve de magiciens noirs pour cette infâme chose qui fait régner la terreur. Je serai accompagnée des meilleurs combattants de notre réseau et à qui je voue une confiance absolue...

Assiah, Transylvanie, en pleine campagne

Nazha était un métis d’humain et de démon, il avait toujours reçu des brimades à cause de sa nature et il avait encore du mal à être accepter malgré sa dévotion à la cause de la résistance. Au moment où l’ange de feu arriva le métis se leva avec brusquerie, ils échangèrent quelques mots et Nazha pris sur lui de porter le message à sa supérieure. Molly était toujours gentille avec lui, bien qu’il soit maudit, bien qu’il porte malheur, les enfants aux yeux rouges… portent malheurs…

Assiah, bois enchantée

Ils étaient tous venus au rendez vous, les principaux chefs des humains et des anges, ils étaient là. Pour Drakness et sa sœur c’était vraiment une magnifique journée. Kourai avait les yeux qui brillait mais elle tentait de rester calme, elle avait un rang à tenir. Elle monta sur un estrade improvisé grâce à l’aide de son frère qui lui pris la main.

- Je suis très heureuse que vous ayez répondu à mon appel, si vous le voulez bien j’aiderais les anges à récupérer leurs pouvoirs puis nous combattrons main dans la main contre le Fléau, je ne peux pas me battre seule, pour vaincre … pour vaincre j’ai besoin de vous.

La première à parler, Luna, commença d’une voix hésitante :

- Je pense que vous avez raison, nous devons combattre ensemble, seul ça n’a rien donné, il faut changer de tactique, je suis certaine que mon peuple comprendra.

Kourai regarda avec un doux sourire l’ange aux yeux d’or. Molly semblait encore indécise, les humains était les moins bien lotis, mais les anges et les démons ne leur avait pas portée secours il y a dix ans… Pourquoi maintenant ?

- Je suis d’accord, cette solution nous convient, nous sommes entre deux alors nous vous seront utiles.

Ainsi parla Molly.

- Notre groupe se nommera le Sanctuaire, si vous êtes d’accord nous siégerons dans mon palais, c’est le lieu le plus accessible pour nous et le moins touché par le Fléau. Malgré la famine y régnant je vous promet le gîte et le couvert, vous avez ma parole que vous y serez bien traité.
- Je ne sais…
- Grande Prêtresse des anges, je vous en prie, de notre avenir dépend notre réunion dans un même lieu.
- Très bien, mes hommes et moi nous vous suivrons.

Un ange masculin prend la parole, le second de Luna.

- Les anges sont d’accord pour se joindre à vous, nos armes comme notre savoir sont avec vous.

L’impératrice se tourna vers Molly, celle ci se contenta d’un signe d’approbation. Kourai sourit, elle avait même obtenu de les faire venir, c’était encore un pas vers la victoire.

Messiah, premier enfer, palais impérial

Le petit bal qu’elle avait organisé pour que tout le monde fasse connaissance était une réussite mais elle voyait certaines personnes resté encore à l’écart des autres races, les préjugés ne tomberait il jamais ? La jeune impératrice des démons fronça les sourcils d’un air mécontent, ne jugeant pas utile de s’étendre sur ces questions elle s’approcha du second des Anges, Arkades, et l’invita à danser. Il ne semblait pas être tout à fait content de cette initiative mais au nom de la paix il ne pouvait pas refuser.

Elle l’avait invité dans un but précis, le lendemain il devrait partir avec Nazha et Albédo pour Assiah, c’était la première étape de la victoire, trouver où les pouvoirs angéliques étaient détenu.

- Madame, je n’ai pas pour habitude de recevoir des ordres d’un démon.

Un rictus à se mot déformait le visage pâle de l’ange, Kourai ne releva pas, aussi il continua.

- Au nom de notre alliance je me vois dans l’obligation de vous obéir mais sachez tout de même ne pas abuser de votre autorité, je vous ai présenté serment mais mes seuls maîtres sont Dieu et Luna.

Il lui fit une révérence polie et alla invité sa prêtresse à danser, ses parents avaient été tué par des démons, il avait beaucoup de mal à sentir ces présences démoniaques autour de lui, pourtant il l’avait dit lui même, son arme et son savoir était désormais entre les mains de cette jeune femme aux cheveux blancs.

Lorsqu’il la quitte c’est pour la laisser danser avec son meilleur ami Phœnix, ce charmeur de ces dames était déjà partit en chasse et avait dansé avec plusieurs jeunes femmes dont Molly.

Il ne changera jamais, cette pensée fit sourire Arkades qui tourna son regard vers le ciel étoilé.

***


Cette danse avait fatigué la prêtresse des anges, elle se sentait mal malgré la présence des ses loyaux amis Arkades et Phœnix, son peuple était tombé si bas… Arriveraient ils à récupérer un jour ce qu’ils avaient perdus ? Sentant des larmes montés dans ses yeux, elle s’en alla en courant mais quelqu’un l’avait vu, Kourai la suivit.

Quand elle furent assez loin, Kourai attrapa le bars de l’ange et la regarda dans les yeux.

- Pourquoi pleurez vous ?

Cette question était indiscrète, mais rien ne forçait Luna à y répondre.

- Je suis un ange…

Cette réponse évasive fit sourire son interlocutrice.

- Et moi un démon, on ne choisit pas dans quel camp nous naissons.
- Mon peuple a perdu sa raison d’être, je n’ose pas leur dire mais Dieu ne nous parle plus, le conseil qui me faisait passer les messages ne répond plus, qu’allons nous devenir sans guide et sans pouvoir ! Je me demande même si nous sommes réellement capable de vous aider !
- Pas de guide ? pas de pouvoir ? Mais vous êtes le guide de votre peuple, ils vous font confiance et n’ont besoin de rien d’autre, et les humains n’ont nul pouvoir à la naissance, cela les empêchent ils de vivre et de grandir ? pas du tout, même la plus petite brindille survit sous le règne du fléau et elle n’a besoin que de soleil.
- Vous ne pouvez pas comprendre !
- Bien sûr que si je peux, mon peuple meurt de faim en dehors des barrières magiques de ce palais, mais je ne baisse pas les bras, votre Dieu est espoir n’est ce pas ? Alors conservez le ! A notre époque c’est le don le plus précieux.

Elle lui sert gentiment le bras.

- Allons, venez, rien ne sert de pleurer, demain nous retrouverons ces pouvoirs que vous chérissez tant !

Quand elles reviennent au palais, le bal touche à sa fin, elles se séparent mais Luna se sentait déjà bien mieux. Kourai de son côté alla prévenir Nazha de son départ proche mais il se montra agressif avec elle, elle secoua la tête avec tristesse une fois seule, la collaboration avec certains serait sans doute très dure…

_________________
2020, les origines Reese02uz1
Revenir en haut Aller en bas
https://sancturevival.niceboard.com
Elle Woods
Admin
Admin
Elle Woods

Nombre de messages : 419
Age : 35
Race : Humaine
Date d'inscription : 18/01/2007

2020, les origines Empty
MessageSujet: Re: 2020, les origines   2020, les origines EmptyMar 20 Fév - 0:23

Chapitre 2


Nazha, Albédo et Arkades partirent en éclaireurs très tôt le matin, le métis resta silencieux mais Arkades et Albédo échangèrent quelques paroles sur la marche à suivre. Le garde du corps de l’impératrice avait entendu les paroles de l’ange le soir précédent et ne savait qu’en penser entre sa promesse d’allégeance et sa haine des démons presque palpable.

Finalement la conversation dérapa sur leurs origines respective et Albédo tenta une approche envers Nazha, mais celui ci restait persuadé qu’il portait malheur, et le jeune démon passa la main dans ses cheveux blancs d’un air perplexe. Arkades quand à lui se moquait complètement de tout ça, en réalité il ne comprenait pas la torture que s’infligeait Nazha, les origines ne faisait pas l’homme et tout ça n’était que superstition… En fait les démons, du moins ceux là, ne semblaient pas vraiment méchant alors un métis d’humain et de démon ne devait vraiment rien avoir à se reprocher.

Quand ils arrivèrent à l’endroit indiqué sur la carte de Nazha, ils se taisent, ils décidèrent de lancer une offensive silencieuse pour ne pas se faire repérer. Ils tuèrent les gardes chacun à sa manière, Arkades leur brisa le cou, Albédo leur enfonça un couteau dans la gorge et Nazha les trancha avec son arme. Tout trois enfilèrent les tenues de ces gardes et entrèrent dans cette tour.

Est ce vraiment là que sont cachés nos pouvoirs… pensa Arkades. Il trouvait que ce lieu était peu ou mal protégé, en tout cas ce n’était pas du tout comme il se l’était imaginé.

Le premier obstacle qu’ils rencontrèrent fut un garde qui parlait une langue que ni Arkades ni Albédo ne comprirent, cependant à leur grande surprise, Nazha la parlait, il répondit au garde qui les fit entrer.

- Qu’est ce que c’était que ça ?
L’ange ne pouvait s’empêcher de le demander, poussé par la curiosité, il connaissait lui même tout un tas de langue mais celle là ne ressemblait à rien de ce qu’il avait entendu jusque là.

- C’est la langue des métis…

Cette réponse ne semblait pas enchanter le jeune homme aussi, le démon et l’ange ne rajoutèrent ils rien d’autre. Après avoir déambulé pendant un trop long moment, ils trouvèrent enfin la salle bien fermé qui renfermait les pouvoirs de tout les anges…

- Rentrons, l’impératrice ne voudrais pas qu’on fasse quoi que ce soit d’inconsidéré.

Suivant ce sage conseil d’Albédo, les trois homme sortirent le plus discrètement possible de la tour et firent le trajet en sens inverse, dans moins d’une journée ils seraient rentrés, et à ce moment là ils partiraient tous à leur première grande bataille.

*
Pendant ce temps, au palais de Kouraï avait lieu un spectacle étonnant. Luna et Kouraï pour prouver leur force à ceux qu’elles devraient commander conjointement s’entraînaient ensemble dans un corps à corps gracieux et vivacité. Elles échangeaient les coups avec une rapidité fulgurante tel deux félins, les moins habitués de l’assemblé distinguant à peine leurs mouvements. Kouraï exécute un bond gracieux qui la fait atterrir derrière Luna mais celle ci a vu le mouvement et anticipe le coup que le démon voulait porter. Les deux épées s’entrechoquent violemment l’une contre l’autre alors que leur regard se croisent. Ce court instant suffit pour que l’une et l’autre comprenne que leur tactique va échouer. Toujours dans le même rythme effréné elles s’éloignèrent l’une de l’autre dans un petit saut avant de recommencer des passes, Kouraï fit tomber Luna d’un revers mais à peine à terre celle ci eu le réflexe de tourner sur elle même et de faire un croche pied à Kouraï qui amena celle ci à terre et elles se retrouvèrent toutes deux avec l’épée de l’autre sur le cou, essoufflée. Elle se sourirent et se relevèrent puis se tournèrent vers leur armée maintenant commune. C’est Luna qui prit la parole la première.

- Voilà le niveau que vous devez atteindre…
- Au travail !

*
C’est Albédo qui alla faire son rapport à l’impératrice Kouraï, un rapport sur la mission mais pas seulement.

- Impératrice, je ne sais pas si cette union fonctionnera, je ressens des réticences de la part de certains des serviteurs de mademoiselle Molly et mademoiselle Luna.
- Moi aussi, mais ce n’est que par notre bravoure au combat que nous pourrons leur prouver notre bonne foi.
- Vous avez sans doute raison.

L’impératrice eu un sourire malicieux envers son chef des armés.

- Mais j’ai toujours raison mon ami.

*
Le lendemain matin ils partirent tous, les trois camps, pour la tour où étaient enfermés les pouvoirs des anges. Tout était bien gardé mais c’était sans compter la force de frappe de cette nouvelle résistance. L’action se passa très vite en ce qui concernait les premiers étages mais bientôt l’affaire se corsa car les opposants étaient de plus en plus nombreux. Kouraï se posta en arrière et lança un sort d’armure à tout les anges qui sans leurs pouvoirs étaient plus faibles. C’est là que le gardien arriva… certains étaient presque prés à se laisser aller au désespoir. Dire qu’ils avaient presque battus tout les gardes ! Et voilà qu’une bête si grande qu’elle touchait le plafond se montrait avec ses écailles rouges et ses naseaux fumants.

Nous avons toujours toutes les chances, pensa Molly avec raison. Il y avait plusieurs blessé, Kouraï s’approcha de Arkades qui avait une entaille profonde au bras mais celui ci tenta de se dégager.

- Vous me faites mal !
- Enfin, ne faites pas l’enfant ! Nous n’avons pas que ça à faire et vous ne pourrez pas vous battre avec cette blessure.

Luna le rappela à l’ordre et il me laissa le soigner mais la magie noire des démons ne pouvait pas soigner totalement un ange.

- C’est tout ce que je peux faire…
- Peu importe, ce qu’il faut c’est récupérer nos pouvoirs !

Luna fit part de ses craintes :

- Nous ne pouvons pas passer, l’orbe contenant nos pouvoirs se trouve derrière cette porte et ce montre bloque le passage !

Kouraï vit alors la porte que le monstre cachait. Elle lança à Luna et Molly des fioles contenant de l’ambroisie et but elle même ce même produit régénérateur.

- Ok, j’ai un plan. Buvez ça, ça vous remettra d’aplomb.

Puis elle courut jusqu’au monstre, avatar d’un dragon énorme, et fit mine qu’un de ses coups de tête l’avait touché, tombée à terre elle se glissa dans l’angle mort de la bête et arriva jusqu’à la salle où elle prit l’orbe mais alors qu’elle tentait le chemin du retour le monstre la vit et frappa, l’orbe glissa de ses mains et elle perdit connaissance. Fort heureusement Aekades eu le temps de l’attraper et de la briser… les pouvoirs angéliques retournent à leur propriétaires mais le monstre est toujours là prêt à frapper. Heureusement Molly a une idée :

- Bougez dans tout les sens ! Il faut le fatiguer !

Ainsi fut fait, Albédo pu en quelques instants se glisser au travers des mouvements désordonnés du Dragon qui ne savait plus où donner de la tête au milieu des courses de tout ses adversaires. Le démon frappa le bas ventre plus fragile du monstre qui expira en un dernier râle.

Kouraï se réveilla peu après et alla voir Molly qui prélevait des morceaux du monstre.

- Que faites.. enfin, que fais tu ?
Il fallait peut être se tutoyer entre égaux.

- Dans nos légendes, les organes des dragons ont différentes vertus magiques. J'aimerais l'analyser...
- Celui-ci était un hybride. Je ne sais pas si tu pourras en tirer grand chose.
- C'est pourquoi je n'en prélève qu'une partie, il y aura une petite similitude avec ces grands reptiles néanmoins.
- Il faudrait le geler pour le conserver sans qu'il ne pourrisse. Certains anges ont ce pouvoir, tu peux leur demander.

Le retour s’organisa lentement car il fallait transporter les blessés mais chacun avait le sentiment que tout avait commencé à changer... en bien.

_________________
2020, les origines Reese02uz1
Revenir en haut Aller en bas
https://sancturevival.niceboard.com
 
2020, les origines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary Revival :: Hors Jeu :: 2020 : Aux Origines du Sanctuaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser